Archives par mot-clé : événement

La fête de la lavande et du terroir 2017

Accédez à l’album photos en cliquant sur la photo     

Ci-dessous l’article de notre correspondant Midi-Libre publié le 9 août 2017 :

Pour la 7ème année, dimanche, le village a mis à l’honneur plusieurs étals de producteurs de lavande qui a répandu ses effluves dans la cité. Un marché du terroir proposait, aussi, miel, confitures, charcuterie, fromages, olives, sucreries, etc., également, de l’artisanat avec des bijoux fantaisie, de la maroquinerie, des lampes, ou du linge de maison.
Sous l’ombrage de la place de l’Eglise, avec la buvette, des tables et des bancs permettaient de se restaurer. Les quelques degrés de chaleur en moins ont été propices à la flânerie à travers les ruelles. Différentes animations ont eu lieu, comme des ballades à dos de poneys pour les petits. Une randonnée à la découverte des silos romains et la grotte des Camisards a guidé une trentaine de personnes à travers la garrigue. Et le stand des caves d’Euzet a fait découvrir les différents cépages avec dégustations modérées… Une journée menée à bien par le soin des organisateurs de la mairie et de l’association Anim’Euzet.

Article paru dans le mIdi Libre du 9 août 2017 :

La fête de la lavande et du terroir 2016

Accédez à l’album photos en cliquant sur l’image       IMG_8454

L’article écrit par Charlotte Frasson-Botton et publié dans le Midi-Libre du 8 août étant pour le moins complet, nous nous contenterons d’en reprendre la teneur :

Outre les démonstrations traditionnelles de distillation de lavande et de nombreux exposants, un village médiéval a été dressé aux abords de la place de l’église. Une trentaine d’Euzétiens s’est prêtée au jeu, arborant des costumes d’antan. Nobles, gueux et chevaliers ont ainsi défilé dans les ruelles du village.
« La troupe médiévale avec Sans Terre de Régordane était présente, alors nous avons eu l’idée de faire ce défilé » explique Yves Engrand, conseillé municipal et président du comité des fêtes Anim’Euzet. Pour l’occasion, les costumes ont été prêtés par l’association Cassiopée de Vézénobres.
Côté organisation,l’association Anim’Euzet tient la buvette et gère la restauration. Quant à l’organisation de la manifestation, c’est le CCAS de la mairie qui s’affaire à la tâche.
« C’est du travail mais quand on voit le résultat, c’est une satisfaction. puis, nous sommes liés d’amitié » confie Stéphanie Croxo, deuxième adjointe au maire, chargée d’encadrer les exposants.
Cette année encore, des nouveaux producteurs mais aussi des fidèles.
La distillerie Bel Air, située à Saint-Just-et-Vacquières, participe à la fête de la lavande depuis le début.
« Côté production, c’est une belle année, contrairement à d’autres comme 2014 par exemple » indique Evelyne Crouzier, productrice d’huile de lavande.
Sur son stand, des savons, des huiles et des petits sachets de lavande et d’hydrolats. Avec son mari, elle cultive dix hectares de lavande, en agriculture bio. Tous deux récoltent la lavande selon la méthode traditionnelle, à savoir sécher la fleur avant de la distiller.
Et à coup sûr, ils reviendront l’année prochaine.

Si vous voulez voir cette vidéo directement sur Youtube, cliquez ICI

Articles parus dans la presse (cliquez dessus pour les visulaliser) :

Le vide-grenier 2016

Le 15 mai et pour la 14ème fois, s’est tenu le vide-grenier organisé par

Cette année encore, une trentaine d’exposants ont envahi les rues du village.

Vide-grenier-2016-1sur5Vide-grenier-2016-2sur5Vide-grenier-2016-3sur5

Dans le même temps, l’APE « les troubadours » proposait un marché aux fleurs dans le petit jardin, les recettes étant destinées à financer les activités des élèves.

Vide-grenier-2016-4sur5
Vide-grenier-2016-5sur5

L’apéritif servi à la buvette tenue par Anim’Euzet sur la place de l’église, fut ensoleillé par un récital de chants « a cappella » de la chorale « Terra mémoria » sous la direction de David Goldswothy et Pierre de Goer.
Puis, les visiteurs affamés ont pu déguster l’osso-bucco servi par le restaurant « le saint Maurice » accompagné d’une entrée et d’un dessert.

L’après-midi s’est poursuivie en musique sous un soleil qui, à défaut d’être brûlant, n’en fut pas moins bien présent.